BUZZ : LA PREMIÈRE GREFFE DE PÉNIS ET DE SCROTUM RÉUSSIE

26 avril 2018

C’est officiel ! Il sera désormais possible pour les hommes de changer leurs sexes si celui-ci n’est pas à leurs convenances, ou présente des dysfonctionnements. Ou du moins, prendre celui d’un autre.

C’est l’expérience réussie par une équipe de 11 chirurgiens américains de l'université Johns Hopkins le 26 Mars dernier. Les scientifiques sont parvenu à effectué avec succès la toute première greffe de pénis et scrotum (enveloppe de chair autour des testicules) au monde. Cette transplantation faite à partir d'un donneur décédé,  a été pratiquée aux Etats-Unis sur un militaire américain blessé lors d’une explosion en Afghanistan.

La prostate du patient n'a pas été touchée lors de l'explosion, mais ayant perdu ses testicules, il ne pourra plus éjaculer. Les tissus greffés comprenaient en effet le pénis, le scrotum et une partie de la paroi abdominale, mais pas ses testicules, pour des raisons éthiques.

Les chirurgiens estiment qu’il faudra environ six mois au patient pour retrouver des érections spontanées, le temps que les nerfs grandissent et de recréer les connexions nécessaires.

A ce jour, seules quatre greffes de pénis ont été effectuées avec succès dans le monde, en comptant celle là. La première greffe de pénis au monde avait été pratiquée en Chine en 2006, mais le bénéficiaire avait dû être à nouveau opéré pour le retirer en raison de "graves problèmes psychologiques" l'ayant affecté ainsi que son épouse.

 

NYHM